Différents symptômes et principales causes du trouble anxieux

Différents symptômes et principales causes du trouble anxieux

24 septembre 2019 Psycho 0
anxiété

Face à une situation stressante comme parler en public, attendre le résultat d’un examen, etc, le corps fait une réaction normale dont l’anxiété. Cependant, quand la sensation devient permanente, cela peut être handicapant au quotidien et nécessite une prise en charge personnelle ou par un professionnel selon le degré de la maladie.

Manifestation du trouble anxieux

Comme stipulé, à un certain niveau, l’anxiété est une réaction saine. A titre d’exemple, retrouvé face à un danger comme un lion, l’anxiété va déclencher une réaction qui va augmenter la chance de survie et prendre la fuite. En effet, la chance de se faire attaquer est presque 100 %. Dans ce cas, on peut se sentir mal à l’aise avec le cœur qui bat plus vite sans pour autant perdre les moyens physiques.

Dans le cas où cela devient une anxiété malsaine, il est temps de demander où consulter un psychologue à Forest. Effectivement, quand la simple idée de sortir de la maison effraie jusqu’à en avoir une suffocation, cela devient sérieux. La victime peut également avoir des palpitations et la tension artérielle peut monter ou encore une importante douleur dans la poitrine et une nausée.

Par ailleurs, une anxiété malsaine n’est plus une aide à l’adaptation aux situations du quotidien, mais plutôt un frein et on observe une dépersonnalisation et une perception erronée de la réalité. De plus, cela peut entraîner dans des états de dépendance notamment alcoolique, relationnelle, toxicomaniaque, etc.

Les causes de l’anxiété

L’anxiété peut être un état de stress post-traumatique. Ceci dit, c’est une réaction de l’organisme face à un état de choc. Dans ce cas, la scène traumatisante se remet en boucle dans la tête de l’individu comme étant un souvenir, d’impression qu’elle va se reproduire ainsi qu’un rêve. Dans certains cas comme des maladies psychiatriques, l’anxiété peut en être un élément constitutif.

En outre, l’anxiété est un élément constitutif de la névrose d’angoisse, on en distingue quatre. Il y a la névrose hypocondriaque. Dans ce cas, les symptômes sont structurés et il est facile de diminuer la sensation d’angoisse contrairement dans la névrose obsessionnelle. Comme son nom l’indique, les pensées deviennent une obsession.

Quant à la névrose hystérique, elle n’est pas fondée sur un élément organique. D’une manière générale, il est plus ou moins difficile de contrôler et diminuer la sensation d’angoisse. C’est aussi le cas dans la névrose phobique seulement elle est liée à des éléments physiques tels que le noir, l’espace, la foule, des insectes,  etc.

Solutions face à l’anxiété

Dans la majorité des cas, le traitement de l’anxiété est thérapeutique étant donné que c’est un état émotionnel qui nécessite un contrôle. On l’appelle ainsi une thérapie comportementale cognitive. Cela permet d’associer les émotions au comportement. De plus, cela aide à mieux faire face à la situation déclencheuse de l’angoisse.

Il arrive également qu’on ait recours à des traitements médicamenteux à savoir des antidépresseurs, benzodiazépines et herbes aromatiques. A chaque arôme correspond un symptôme. Il est donc impératif de bien se renseigner auprès des professionnels avant de prendre quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *